Comment être constant et discipliné lorsqu’on suit un régime ?

Quelques conseils :

 Quand il s’agit de travailler le volume, nous donnons tout, ou pas ? Le ventre plein, le cœur joyeux, les charges d’hydrates et le top dans le gymnase, tout est énergie et bonne humeur. Je ne manque pas un jour d’entrainement, je me surpasse jour après jour.

Mais peu importe votre force musculaire, que vous soyez un homme ou une femme, vous ne connaîtrez pas votre véritable potentiel ou votre véritable esprit sportif, jusqu’à ce que vous atteignez cette étape où, après une dure journée, vous attendez à la maison un triste filet de merlu et une assiette de brocoli. Combien sont ceux qui atteignent vraiment leur but ?

Ce que je veux dire par cette introduction, c’est que dans n’importe quel sport, la force de la volonté est plus importante que la force musculaire.

La persévérance et la discipline sont des choses que nous devons entretenir au jour le jour, dans tous les aspects de notre vie.

En réalité, nous avons tous des moments où la motivation est moins grande…

« Motivez-vous, réveillez-vous, combattez pour ce que vous voulez, ne laissez pas votre esprit dominer votre moi intérieur qui est excité comme un enfant à vouloir toujours plus »

Je vais énumérer les erreurs les plus courantes qui vous font tomber dans la tentative et je vous promets qu’en les intériorisant et en les identifiant, vous saurez comment les supprimer pour toujours

  • Penser que tu es au régime par obligation

Erreur ! Dès que quelque chose est forcé, la tentation d’enfreindre les règles apparaît automatiquement. Mais pensez que vous êtes celui qui a décidé d’être au régime, personne ne vous force, alors assumez vos propres décisions en appréciant le processus que vous avez choisi.

  • Pensez seulement à l’objectif final

Erreur ! Lorsque vous projetez votre esprit dans un futur lointain, vous manquez le présent, le processus. Considérez les petits objectifs à court terme et vous resterez toujours sur la bonne voie. Vous vous mettez à l’écart lorsque l’obsession de la fin vous aveugle, et à la fin vous ne l’appréciez pas, vous obtenez seulement de la frustration.

  • Pensez à la discipline comme une formation, comme un renforcement

Pensez seulement au jour le jour. Faites aujourd’hui le meilleur pour vous, concentrez-vous sur la réalisation de l’objectif de la journée. Et demain ? C’est encore trop loin. Demain, nous allons nous concentrer sur la fin de cette journée mieux qu’hier, et ainsi de suite.

  • Que faire si vous tombez un jour ?

Il ne se passe rien. Seulement pour aujourd’hui. Ça ira mieux demain. Ce que je veux dire, c’est que dans le cadre d’une bonne discipline il est possible d’échouer, de vous donner la permission, d’écouter votre corps et votre esprit. Nous sommes humains, Mesdames et Messieurs, nous ne sommes pas programmés pour être parfaits tous les jours.

  • Laissez-vous influencer par les autres

Erreur ! Quand nous sommes plus vulnérables, c’est quand les autres, parfois inconsciemment, veulent souvent, prendre votre « liberté ». Et le problème n’est pas ce qu’ils le disent, mais ce que nous donnons comme valeur à cela. Ce qui engendre le manque de respect envers soi-même. 

Eh bien, ne le permettez jamais, si vous êtes capable de soulever 200 kg mais que vous n’êtes pas en mesure de supporter le poids d’une critique ou d’une opinion, vous êtes perdu.

Les bonnes nouvelles sont qu’en travaillant votre esprit jour après jour, vous deviendrez vraiment fort mentalement.

2018-03-08T16:34:50+00:00 mars 8th, 2018|

À propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

3 − 2 =