Les blessures les plus courantes lorsque vous vous entraînez avec des poids

Méthode Weider

Comme n’importe quel autre sport, l’exercice avec des poids n’exclut pas les blessures.

Oui, il est vrai, que la chose la plus importante quand nous commençons à pratiquer les poids, est de commencer par une bonne technique juste pour éviter toute sorte de maladie. Je suis un pratiquant fidèle de la MÉTHODE WEIDER, non seulement sur le plan personnel mais aussi sur le plan pédagogique. C’est une méthode qui insiste précisément sur la correction posturale et les progressions prises en charge pour que vos muscles ne souffrent pas.

Même ainsi, qui n’a pas eu de blessure ?

Les blessures les plus courantes

1) Poignets

Les poignets sont des articulations très minces et faibles par rapport aux autres parties de notre corps. Il nous est déjà à tous arrivé de vouloir soulever plus de poids sur les biceps ou triceps, (et vous y arrivez !), mais pensez que tout le poids est également distribué sur les avant-bras et sur les osselets minuscules dans le cadre du poignet et est responsable de la mobilité de la main.

Par conséquent, ne négligez jamais le travail d’avant-bras, ainsi qu’un bon échauffement et un étirement conséquent.

2) Épaules

Les épaules sont sans aucun doute l’articulation la plus impliquée dans tout entraînement de musculation, même lorsque vous faites des jambes. Juste en plaçant les disques pour faire la presse, ou en plaçant la barre derrière le cou pour faire des squats, l’épaule est toujours impliquée et sous tension. C’est pourquoi la technique et la façon de vous positionner lorsque vous faites un exercice sont importantes.

3) Tronc

C’est la base de notre corps, le tronc est un pilier. Et de la tendinite aux hernies discales peuvent apparaître tôt ou tard si vous ne prenez pas soin de votre position, de l’exécution et du poids que vous déplacez.

Vient ensuite la question de l’utilisation des ceintures pour le bas du dos , qui a ses défenseurs et ses détracteurs. Je ne le recommande personnellement qu’en cas de levage de trop de poids (dernières séries par exemple) à la fois dans les squats, deadlifts etc, ou dans d’autres tels que l’aviron avec haltères, biceps haltères, presse à épaules, etc. La ceinture fonctionne bien dans la zone centrale, avec des exercices abdominaux et lombaires, chauffe bien, s’étire à la fin, écarte les vices posturaux.

4) Genoux

Nos chers genoux, qui n’arrêtent pas de travailler depuis que nous nous levons jusqu’à ce que nous allions dormir. Ils supportent le poids de notre corps, ils nous déplacent d’un endroit à l’autre, et nous ajoutons le travail avec des charges dans la salle de musculation. La blessure la plus fréquente est la chondromalacie patellaire, qui n’est pas plus qu’une usure du cartilage.

Solution : faire des jambes. Avoir des quadriceps forts est la meilleure prévention. Puisque beaucoup d’entre vous courent, jouent au football, etc… Vous devez faire les jambes une fois par semaine minimum.

Le mieux pour ne pas vous blesser, c’est de l’empêcher. Rien de mieux qu’une bonne technique, demandez au moniteur autant de fois que nécessaire de vous corriger et ne négligez jamais un bon échauffement initial et un étirement à la fin de la séance.

2018-02-19T12:09:44+00:00 février 19th, 2018|

À propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

deux × 4 =